menu

Compte rendu de la réunion avenir du Relais des Skieurs du 9 septembre

Cette 3e réunion a rassemblé 35 personnes pour informer les participants sur la situation du Relais des Skieurs pour la saison d’hiver, puis pour constituer un groupe de travail chargé de bâtir un projet pour l’ouverture pérenne de ce lieu.

Vue du village depuis l'ouest

Information sur l’avancée des démarches communales

Claude Mercier a fait le point sur la situation du Relais des Skieurs pour les prochains mois: après le désistement d’une candidate à la reprise, le conseil municipal a décidé de faire paraître une annonce pour un bail de location saisonnière de 4,5 mois, du 1er décembre 2017 au 15 avril 2018. Le loyer est de 2500€ par mois (charges comprises), qui est plus élevé que celui pratiqué à l’année ces dernières années (pour rappel, le bail de la Tour-Bière prévoyait un loyer de 1 008 € incluant le Relais des Skieurs et un studio, avec des charges mensualisées de 650 €): les charges se montent à 1 200 € par mois en hiver, et la période proposée étant la plus touristique, il s’agit pour la commune de permettre l’ouverture tout en limitant les risques et les pertes financières. D

Des questions se sont posées sur le niveau de ce loyer et sur l’opportunité d’intégrer une clause recettes à ce bail pour partager le risque saisonnier, ce qui nécessite une parfaite transparence et une pleine confiance entre la mairie et le gérant. Plusieurs personnes se sont manifestées suite à la publication de l’annonce, certaines doivent venir visiter les lieux courant septembre. La Mairie a renforcé ses exigences de garanties et renforcera son contrôle durant le bail.

Deux emprunts courent encore sur le bâtiment et le commerce et dans l’attente de la liquidation judiciaire de la Tour-Bière, la commune a besoin des recettes du Relais des Skieurs pour équilibrer ses prochains budgets. Mais le Conseil municipal a réaffirmé sa volonté de trouver une solution pour pérenniser une ouverture à l’année de ce lieu, qui a une utilité touristique et économique, mais aussi sociale pour le village, en dépassant une vision purement comptable de ce dossier.

Le Conseil municipal a également voté la réalisation d’un audit énergétique sur l’ensemble du bâtiment, financé par le Conseil régional et l’ADEME, avec un reste à financer de 35,8% pour la commune, soit 2 417,94 € TTC, de façon à mieux connaître les problématiques de ce bâtiment et savoir sur quels éléments une rénovation thermique pourrait être pertinente et doit être priorisée.

Constitution d’un groupe de travail

Après deux réunions publiques qui ont permis de partager des idées sur les fonctions de ce lieu et son fonctionnement potentiel puis de constater qu’il faudra constituer un nouveau groupe pour un nouveau projet, même si beaucoup de travail avait été fait par l’association Le Relais et si certains de ses membres restent motivé(e)s pour la vie de ce lieu.

Parmi les personnes présentes, 19 sont volontaires pour s’impliquer dans ce groupe de travail et travailler à un projet sur lequel la Commune pourra se prononcer. Ce groupe restera ouvert à d’autres participations venant de l’ensemble du territoire pertinent pour ce lieu, qui ne se borne pas aux limites communales de La Pesse. Les 5 élus de la Commission Relais des Skieurs en feront partie, à titre personnel/citoyen, et pourront ainsi faire le lien avec la Mairie. Les membres sont aussi invités à mobiliser leurs réseaux pour obtenir l’appui ponctuel de personnes ayant des expériences pertinentes.

Ce groupe de travail se réunira dans la semaine du 18 au 24 septembre 2017, la date sera fixée par un sondage Doodle. L’objectif est de construire ce projet par consensus. Les membres utiliseront une liste de diffusion et des outils de partage de documents. Ils envisageront aussi la création d’un espace type Loomio ou Framavox pour conduire des discussions et prendre des décisions entre les réunions physiques. Des méthodes de réunion avec délégation de rôles d’animation pourront aussi être mises en œuvre pour plus d’efficacité.

Le groupe de travail se fixe l’objectif d’élaborer ce projet pour la fin de l’année: si nous espérons avoir une solution pour l’ouverture du lieu pour la saison d’hiver, il faudra du temps pour passer du projet à sa réalisation et la mi-avril arrivera rapidement.

Les participants estiment qu’à ce stade, le soutien « moral » de la Mairie à la démarche est déterminant et qu’elle peut mettre à disposition un lieu de réunion adapté pour faciliter l’émergence de ce projet.

La séance est levée à 20h20 et les échanges se sont poursuivis autour du buffet participatif.